spinner

Itinérance au centre-ville de Val-d'Or

Les commerçants du centre-ville de Val-d’Or étaient conviés ce matin à un déjeuner-causerie au sujet de l’itinérance. Une soixantaine de personnes ont répondu à l’appel afin de recevoir l’information sur les mesures actuellement déployées, celles qui sont planifiées pour l’été et celles prévues à moyen terme. Ce fut également l’occasion d’échanger sur la collaboration entre les gens d’affaires et les organisations œuvrant dans ce dossier qui est présentement au cœur de l’actualité.

Organisée par le Comité stratégique en itinérance – qui regroupe le CISSS-AT, la Sûreté du Québec, le centre d’hébergement La Piaule, le Centre d’amitié autochtone, la Chambre de commerce et la Ville de Val-d’Or – cette assemblée avait pour objectifs de présenter les particularités de l’itinérance à Val-d’Or et d’informer l’assistance sur les services offerts et les projets en cours.

Messages-clés partagés aux gens d’affaires :

  • La pandémie a exacerbé la situation;
  • L’itinérance concerne entre 150 et 200 personnes par année;
  • De ce nombre, une quinzaine de personnes forment un groupe aux problématiques plus lourdes aux comportements troublant l’ordre public;
  • L’itinérance est un phénomène social complexe;
  • Les membres du Comité stratégique reconnaissent qu’il faut agir IMMÉDIATEMENT pour réduire les impacts sur les personnes itinérantes elles-mêmes, mais aussi sur les commerces et sur la communauté en général – et ils le font activement, à travers divers services et projets;
  • L’importance des actions en amont (AVANT que les gens ne se retrouvent dans la rue et en difficultés graves) et en aval du phénomène (soit de mettre en place des stratégies de sortie de rue);
  • La stratégie estivale élaborée pour améliorer les choses sensiblement au cours des prochains mois. Cette stratégie s’articule en 4 axes (le véhicule motorisé d’intervention PETAPAN; la sensibilisation et l’information; la propreté et la salubrité du milieu; l’animation au centre-ville); la stratégie peut être consultée au https://www.ville.valdor.qc.ca/itinerance;
  • La présentation du service PETAPAN. On pouvait visiter sur place le véhicule récréatif qui sert de lieu d’accueil et de clinique de rue;
  • Le refuge situé au sous-sol de l’église St-Sauveur déménagera bientôt dans les anciens locaux du Superclub Vidéotron (angle 3e Avenue et 1re Rue), ce qui modifiera la trajectoire de certaines personnes qui errent au centre-ville, tout en offrant un service mieux adapté aux utilisateurs;
  • Le développement d’une soixantaine de logements supervisés pour sortir des gens de la rue (41 au Château de Marie-Ève, 20 dans le cadre du projet Anwatan-Miguam du Centre d’amitié autochtone en 2023), un ingrédient essentiel pour résorber la situation;
  • Enfin, le Comité stratégique, bien conscient des impacts ressentis, à des degrés variables, par les commerçants, a donné quelques pistes d’action à ceux-ci, soit de continuer à assurer la propreté autour de leurs commerces, de signaler les situations problématiques (à la police quand il y a urgence ou atteinte aux lois et à la sécurité, à la Ville quand il est question de propreté des espaces publics, etc.), et de contribuer à l’apaisement du climat social et se faisant des ambassadeurs du centre-ville et en évitant de nourrir le sentiment d’insécurité et le négativisme.

De leur côté, les gens d’affaires ont partagé d’importantes préoccupations telles que :

  • La nécessité d’agir le plus rapidement possible pour améliorer les choses;
  • La fatigue et le découragement face aux méfaits;
  • Le souhait de rétablir le sentiment de sécurité et d’attachement au centre-ville.

Enfin, la rencontre fut l’occasion pour les commerçants et les intervenants d’échanger en personne afin de partager leur lecture de la situation et de nouer des liens de collaboration.

 

À propos du comité stratégique en itinérance

Regroupant la Sûreté du Québec, le Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Abitibi-Témiscamingue, la Piaule de Val-d’Or, le Centre d’amitié autochtone de Val-d’Or, la Chambre de commerce de Val-d’Or ainsi que la Ville de Val-d’Or, le Comité stratégique en itinérance a pour mandat de mettre en commun les efforts de ses membres, de déployer de nouvelles actions et de mobiliser la communauté autour de l’atténuation des impacts de l’itinérance. En opération depuis près d’une dizaine d’années, il travaille à l’élaboration d’un plan stratégique qui permettra d’optimiser les services aux personnes de la rue, mais aussi de faire de la prévention et de développer des trajectoires de sortie de rue, le tout au bénéfice des personnes, de la communauté et des acteurs sociaux du milieu. Pour plus d’informations : https://www.ville.valdor.qc.ca/itinerance