spinner

La Ville de Val-d’Or accueille une exposition extérieure dans le cadre des célébrations du centenaire de la CSN

La Ville de Val-d’Or reçoit au parc Bérard l’une des 13 expositions extérieures réalisées par la Confédération des syndicats nationaux (CSN) dans le cadre des célébrations de son centième anniversaire. Voulant rendre hommage à celles et ceux qui ont façonné le Québec, l’exposition De la scie à l’ordi : un siècle de vie ouvrière retrace l’histoire de l’industrie forestière en Abitibi-Témiscamingue.

Par des photos d’archives et de brèves descriptions, l’exposition met en valeur la contribution des travailleuses et travailleurs à l’essor économique et social du Québec, particulièrement en région. Le choix de sa localisation s’inscrit dans la première étape d’aménagement du parc Bérard, démarche orientée vers une approche participative et la médiation culturelle, pour une mise en valeur de cet espace en lieu de rencontres et d’animation ouvert à tous et répondant aux besoins des citoyennes et citoyens.

Expositions dans 13 municipalités du Québec

Treize municipalités accueillent chacune une exposition distincte.  De l’industrie de la pêche en Gaspésie, à celle des bûcherons en Abitibi-Témiscamingue, au Saguenay-Lac-Saint-Jean et au Bas-St-Laurent, en passant par l’industrie du textile du Centre-du-Québec jusqu’aux allumettières de l’Outaouais.  Villes participantes : Baie-Comeau, Gaspé, Gatineau, Joliette, Montréal, Québec, Rivière-du-Loup, Saguenay, Shawinigan, Sherbrooke, Sorel-Tracy, Sainte-Thérèse et Val-d’Or.

Démarche d’aménagement du parc Bérard

Le parc Bérard est situé au centre-ville de Val-d’Or, mais se trouve tout aussi près d’un quartier résidentiel.  Ce site d’intérêt a été choisi dans le cadre d’une démarche globale d’aménagement effectuée en collaboration avec la Corporation des parcs et espaces récréatifs de Val-d’Or.

Le Service culturel a tenu une consultation publique à l’été 2019 pour orienter la réalisation d’un futur plan d’aménagement au parc Bérard et une œuvre éphémère a été réalisée.  Cette œuvre faite de bois représentant un orignal grandeur nature, symbole de force dans la culture autochtone et symbole festif pour les Valdoriennes et Valdoriens avec le souvenir du Festival de l’orignal, a pu être appréciée dans le parc à l’été 2019 et au printemps 2020.

Crédit photo : Paul-Antoine Martel