spinner

Projection extérieure du spectacle-bénéfice Waskapitan en l’honneur de Joyce Echaquan

Le Centre d’amitié autochtone de Val-d’Or (CAAVD) et la Ville de Val-d’Or offrent à la population valdorienne une opportunité de s’unir et d’élever sa voix contre le racisme systémique, lors d’une projection extérieure du spectacle-bénéfice Waskapitan. La projection se tiendra le 3 décembre à 19 h sur le mur extérieur du Centre d’amitié autochtone, adjacent au stationnement, le tout dans le respect des mesures sanitaires.

Le spectacle Waskapitan qui signifie « rapprochons-nous » en atikamekw sera diffusé gratuitement sur le web et les réseaux sociaux jusqu’au 3 janvier, mais le Centre d’amitié et la Ville de Val-d’Or tenaient à souligner le lancement officiel de cette mobilisation spontanée de dizaines d’artistes de renom de la scène musicale québécoise et autochtone tels que Elisapie, Florent Vollant, Boucar Diouf, Richard Desjardins, et bien d’autres.

Selon le président du conseil d’administration du Centre d’amitié autochtone de Val-d’Or, Oscar Kistabish, « la présentation publique du spectacle-hommage à Joyce Echaquan à Val-d’Or est une occasion exceptionnelle de poser ensemble un geste concret de rapprochement entre nos peuples et une opportunité à saisir afin d’unir nos voix contre le racisme systémique dans notre société.  L’écoute et la reconnaissance des uns envers les autres sont les prémisses d’une véritable réconciliation. »   

Waskapitan, est un spectacle-bénéfice rassembleur et porteur d’espoir jumelé à la création d’un fonds qui servira dans un premier temps à réaliser, à Joliette, une œuvre publique significative rendant hommage à Joyce Echaquan et qui contribuera dans un deuxième temps, à soutenir les familles comme celle de Joyce qui vivront des injustices dans le futur, ainsi que des projets novateurs « par et pour » les Autochtones en milieu urbain à Joliette, afin d'améliorer leurs conditions de vie et promouvoir le rapprochement entre les Peuples à travers le Québec. L’initiative du Centre d'amitié autochtone de Lanaudière est portée par le Regroupement des centres d'amitié autochtones du Québec.

Pour le maire de la Ville de Val-d’Or, Pierre Corbeil, « Waskapitan sera une belle rencontre qui trouvera écho chez nous. Par son engagement pour une société plus juste et exempte de discrimination raciale, la Ville de Val-d’Or est heureuse de soutenir cette initiative qui nous aidera à mieux nous connaître. C’est une invitation porteuse d’espoir qui s’adresse à chacun d’entre nous. »

L’invitation est donc lancée à toute la population!

 

Crédit montage graphique : Regroupement des centres d’amitié autochtones du Québec (RCAAQ)