spinner

Val-d’Or dépose son projet de zone d’innovation

Le conseil municipal de Val-d’Or a adopté une résolution, lors de sa séance du 15 mars 2021, appuyant le dépôt auprès du gouvernement provincial d’une demande d’accréditation pour la création d’une zone d’innovation sur son territoire. Prévue dans le parc aéroportuaire, la Zone d’innovation Val-d’Or (ZI Val-d’Or) aurait comme créneau la mise en valeur des ressources naturelles en milieu nordique boréal.

 Cette démarche s’inscrit dans le cadre du grand projet initié en novembre 2019 par le gouvernement du Québec de créer des zones d’innovation de calibre international qui attireront, dans des territoires géographiques délimités, des talents, des entrepreneurs, de grands donneurs d’ordres ainsi que des chercheurs du Québec et d’ailleurs.

Le projet de ZI Val-d’Or propose une organisation et des infrastructures où se dérouleraient des activités de réseautage, de recherche, de formation, d’information, de veille et de développement autour du créneau « Mise en valeur des ressources naturelles dans un contexte nordique boréal », prédéfini par un comité local coordonné par la Corporation de développement industriel de Val-d’Or. Afin d’initier la démarche, elle met de l’avant quatre grands projets totalisant des investissements de l’ordre de 41 M $ soit un centre d’innovation multiservice, un centre de recherche en logistique nordique, une cité de l’innovation et un réseau de transport en commun urbain électrifié.

« Nous avons tout de suite été interpellés par cet appel de projet. Il représente pour notre ville une opportunité unique de développer une culture d’innovation basée sur une expertise qui rayonne déjà à l’international. Inspirée par notre cadre géographique, notre proximité avec plusieurs communautés autochtones et nos secteurs économiques phares que sont la foresterie et les mines, la Zone d’innovation Val-d’Or deviendrait un point de convergence et un actif indéniable pour le Québec. Appuyé par des partenaires issus de l’éducation, des entreprises privées et des organismes économiques, ce projet nous apparaît viable. Il est en tout point complémentaire au développement et au dynamisme actuels de la communauté valdorienne » affirme le maire de Val-d’Or, Pierre Corbeil.

Selon Étienne Létourneau, président de la Corporation de développement industriel de Val-d’Or : « Nous croyons en nos gens! La zone d’innovation de Val-d’Or vise le maintien de l’expertise et du leadership de l’Abitibi-Témiscamingue dans des secteurs phares qui font déjà sa renommée soit les mines, la forêt et la nordicité. Elle sera un propulseur pour toutes les entreprises de la région en s’assurant de faire de l’Abitibi-Témiscamingue et du Québec des leaders mondiaux. En adressant les enjeux de l’heure que sont la main-d’oeuvre, les défis énergétiques, la connectivité, la gestion responsable et la logistique nordique, la Zone veut assurer la pérennité de nos entreprises par l’innovation et le talent des individus. Le Parc aéroportuaire de Val-d’Or représente un site de choix pour faire grandir la ZI Val-d’Or. Il possède la capacité d’accueillir plus de 60 entreprises dans un environnement offrant de multiples avantages. »

Nous appuyons avec ferveur le projet « Zone d’innovation » de Val-d’Or qui nous permettrait de mieux reconnaître nos expertises, que ce soit minières, forestières ou nordiques, et de les propulser à un tout autre niveau. Pour nos entreprises et pour l’ensemble de la communauté, cette symbiose de projets, de recherches et d’innovations générerait des opportunités extraordinaires. Nous possédons déjà un savoir-faire en lien avec la mise en valeur des ressources naturelles. Miser sur ce potentiel viendrait enrichir non seulement notre collectivité, mais aussi le Québec tout entier. Nous tenons à saluer la concertation qu’un tel projet apportera au sein des entreprises du territoire » ajoute Jérémi Fournier, président de la Chambre de commerce de Val-d’Or.

« L’expertise connue et reconnue de l’UQAT ici et à l’échelle internationale, notamment en ce qui a trait à l’enseignement et à la recherche en lien avec les ressources naturelles, les questions autochtones et la nordicité, permettra à notre université de s’impliquer activement dans le projet de la Zone d’innovation Val-d’Or (ZI). Tout comme pour le développement de l’UQAT, la collaboration et le partenariat représentent des éléments essentiels pour assurer le succès de la ZI, car, depuis toujours, notre université a eu la volonté de faire ensemble et d’être partie prenante de son milieu. À travers ce projet porteur pour le secteur de Val-d’Or, de la région et de l’ensemble du Québec, nos nombreuses équipes de recherche, dont celle de l’École de génie et son Laboratoire de recherche Télébec en communications souterraines ainsi que l’équipe professorale chevronnée de l’École d’études autochtones, pourront développer des projets novateurs et significatifs pour notre société », souligne le recteur de l’UQAT, Vincent Rousson.

Cette annonce représente une autre occasion de développement à long terme dans notre région. L’enseignement et les nombreux projets offerts ici, au Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue et au sein de notre Centre technologique des résidus industriels, prennent tout leur sens dans cette nouvelle initiative », affirme le directeur général du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue, Sylvain Blais. « Par ce projet, nous réaffirmons notre volonté d`être une référence pour des pratiques agiles, innovantes et inclusives et nous désirons assurer une présence forte sur notre territoire, dans un secteur qui nous ressemble, et surtout, qui nous rassemble! », ajoute-t-il.

« Le Centre de services scolaire de l’Or-et-des-Bois, par son centre de formation professionnelle, est fier d’être un partenaire du projet Zone innovation de Val-d’Or. Ce projet d’envergure permettra notamment d’accroître le développement technologique du CFP Val-d’Or pour répondre de façon innovante aux besoins des entreprises du territoire et du milieu nordique et de former une main-d’oeuvre qualifiée, possédant les compétences numériques nécessaires à l’essor du marché du travail », mentionne Alain Guillemette, directeur général du CSSOB.

L’amorce de la ZI Val-d’Or est soumise à l’obtention d’une accréditation par le gouvernement du Québec. L’échéancier pour la réalisation des infrastructures des quatre grands projets s’étend jusqu’en 2025.

Partenaires - Zone d'innovation Val-d'Or

  • Ville de Val-d’Or
  • Corporation de développement industriel de Val-d’Or
  • UQAT
  • Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue
  • Centre de formation professionnelle Val-d'Or
  • 48e Nord International
  • MISA
  • Chambre de Commerce de Val-d'Or
  • Agnico Eagle
  • Eacom
  • Eldorado Gold Québec
  • Fournier & Fils
  • Meglab
  • Abitibi Géophysique

Zone d'INNOVATION VAL-d'OR.jpg (105 KB)