spinner

Budget annuel


Dispenser des services municipaux de qualité au meilleur coût possible est toujours au cœur de nos décisions. Chaque année en décembre, le conseil municipal adopte le budget de l’année suivante.

Dépôt du budget 2019 et du programme triennal d'immobilisations 2019-2020-2121

ConseillerVD-10.jpg (4.88 MB)

Discours du maire « VAL-D'OR POURSUIT SUR SA LANCÉE »

BUDGET D’OPÉRATION

Au nom des membres du conseil municipal, je vous présente le budget de la Ville de Val-d’Or pour l’année 2019 ainsi que les projets prévus au programme triennal d’immobilisations pour 2019, 2020 et 2021.

L’exercice budgétaire 2019 fut réalisé dans le contexte du dépôt d’un nouveau rôle triennal d’évaluation foncière. Il s’agit d’un processus obligatoire pour les municipalités qui consiste à mettre à jour tous les trois ans la valeur des propriétés sur son territoire afin de les rapprocher de la valeur réelle du marché. Réalisé par la firme externe Société d’immobilière Abitibi, ce nouveau rôle détermine la valeur des propriétés selon le marché immobilier en juillet 2017. Cette démarche est basée sur les transactions immobilières réparties sur les 683 unités de voisinage sur le territoire de la ville de Val-d’Or. Le total des valeurs imposables passera de 3 031 175 299 $ à 3 287 989 600 $ pour une hausse de 8,5 %. Cette hausse est directement liée à la vitalité économique de notre communauté.

 Le budget 2019 est le reflet de choix stratégiques qui visent à soutenir ce développement économique dont l’ensemble de la population profite. Cette effervescence ne s’essouffle pas et apporte son lot de défis. Val-d’Or doit répondre favorablement à ceux-ci notamment par la construction de nouvelles infrastructures, l’ajout ou l’amélioration de certains services et la mise aux normes pour respecter des exigences gouvernementales en matière d’environnement.

En ce sens, la prochaine année sera certainement marquée par d’importants travaux très attendus par la communauté tels que la revitalisation du centre-ville, le Centre Multisport Fournier, le prolongement du boulevard Forest et espérons-le, l’aménagement d’un carrefour giratoire à l’entrée ouest de la ville, pour ne nommer que ceux-là. Face à nos engagements et aux investissements nécessaires au soutien du développement de la ville, il fut inévitable de demander un effort supplémentaire aux contribuables. Val-d’Or demeurera tout de même dans une situation avantageusement comparable avec les municipalités offrant un haut niveau de service.

PRÉVISIONS BUDGÉTAIRES 2019

Le budget d’opération que je dépose ce soir s’élève à 57 078 310 $. Un budget équilibré qui présente une hausse de 3 490 410 $ par rapport à 2018.

Le service de la dette, des ajustements de la masse salariale et nos obligations financières envers la MRC et la Sûreté du Québec, notamment, expliquent cette augmentation.

Le compte de taxes demeure acquittable en quatre versements sans intérêts. Les échéances sont les 1er mars, 1er mai, 1er juillet et 1er septembre. Il est également possible d’opter pour dix versements égaux avec intérêts à verser entre le 1er mars et le 1er décembre.

TAXATION 2019

Le taux de taxation résidentielle a été réduit de 0,45 $ à 0,44 $ par tranche de 100$ d’évaluation. Les autres taux de taxation ainsi que la tarification des services (eau, ordures, neige) demeurent inchangés. La valeur moyenne d’une résidence unifamiliale à Val-d’Or se situant maintenant à 247 000 $, comparativement à 227 000 $, le compte de taxes augmentera d’environ 126 $.

SERVICE DE LA DETTE

Les dépenses pour le service de la dette se chiffreront en 2019 à 11,2 M$ (capital et intérêts) ce qui représente 19,7 % du budget. Le service de la dette par rapport au total des dépenses est comparable aux autres villes de taille similaire et le taux d’endettement demeure raisonnable. L’endettement total net selon les derniers rapports financiers vérifiés (2017) est de 56 419 202 $. Nous l’utilisons essentiellement comme levier pour soutenir notre développement. Nos investissements sont réalisés dans des infrastructures, l’environnement, des nouveaux services pour améliorer notre qualité de vie et être attractif.

PROGRAMME TRIENNAL D’IMMOBILISATIONS 2019-2020-2021

Le programme triennal d’immobilisation (PTI) présente les interventions que la Ville prévoit effectuer au cours des trois prochaines années. Il s’avère un outil de planification important. Le présent PTI prévoit des investissements de l’ordre de 74 815 000 $ dont 26 718 000 $ en 2019, 27 970 000 $ en 2020 et 20 127 000 $ en 2021.

Le programme comprend des travaux qui visent à assurer la pérennité et le développement de l’ensemble des infrastructures de la ville et à respecter les engagements pris envers nos partenaires.

Parmi les projets de construction et de réfection des infrastructures, soulignons le début de la revitalisation du centre-ville. En 2019, une somme de 1,8 M$ est réservée pour amorcer ce grand projet avec la réalisation de travaux entre la 9e Rue et le boulevard Lamaque. Pour soutenir l’activité au centre-ville, le Conseil a retenu certaines suggestions de Corporation Rues principales. Dorénavant, les usagers n’auront plus à acquitter des droits de stationnement les jeudis et vendredis soirs après 18 h et le samedi. Cette mesure entrera en vigueur le jeudi 3 janvier en continuité avec la gratuité des stationnements au centre-ville pour la période des Fêtes 2018.

Pour stimuler le développement immobilier et la création de nouveaux logements, nous poursuivons la « Corvée Habitation 2018-2022 ». Une somme de 5 M$ est prévue pour le prolongement du boulevard Forest vers la 3e Avenue. Ce nouveau tronçon pourra notamment accueillir des immeubles multilogements. Au sud de la rue Roy, la Ville contribuera à la mise en valeur de 35 terrains résidentiels additionnels aux 29 déjà prévus au PTI 2018. Le déploiement des services municipaux dans ce nouveau développement en milieu urbain implique un ajout de 1,5 M$ aux 925 000 $ déjà prévus.

Nous allons aussi intervenir afin d’améliorer le réseau pluvial dans les secteurs de Bourlamaque et de Paquinville pour un montant de 260 000 $. Au chapitre de la gestion de l’eau, 900 000 $ sont prévus pour diverses interventions afin de maintenir nos installations sécuritaires et efficaces. Rappelons que nous avons consacré au cours des trois dernières années près de 8 M$ pour l’assainissement des eaux usées de Val-Senneville et de Dubuisson. Ces importants investissements étaient incontournables pour la protection de l’environnement et répondre aux exigences gouvernementales.

Le PTI prévoit 1,1 M$ additionnel pour l’aménagement du carrefour giratoire par le ministère des Transports. Initialement prévu en 2018, le projet devrait se concrétiser en 2019 pour une meilleure fluidité de la circulation dans ce secteur très achalandé. Nous pourrons ainsi parachever la voie de contournement sud-ouest (boul. Barrette) pour 550 000 $.

La réfection de trottoirs, bordures et pavage entraîneront différentes interventions qui totaliseront 4,2 M$ en 2019. Certains projets se réaliseront au niveau des quartiers résidentiels et d’autres seront dans le parc industriel. D’ailleurs, la Ville contribuera pour plus de 1,3 M$ à la phase II du développement de la rue Georges-Dumont pour l’implantation de nouvelles entreprises et industries. Soulignons qu’une dizaine d’entreprises ont acquis des terrains en 2018 et ont construit ou le feront dans les prochains mois.

Le PTI comprend également des sommes pour la mise à niveau et le déploiement de nouvelles infrastructures de sports et de loisirs. Par exemple, conditionnellement à l’obtention d’une subvention, l’aréna Kiwanis (2e glace), requiert des rénovations importantes. Mentionnons la nécessité de faire l’acquisition d’un nouveau camion incendie ainsi que le remplacement d’équipements de traçage pour le ski de fond. Une somme de 750 000 $ est réservée à l’achat des équipements pour le nouveau Centre Multisport Fournier.

Nous devons également prévoir des sommes pour accueillir la future patinoire Bleu Blanc Bouge offerte à la communauté valdorienne par la Fondation des Canadiens pour l’enfance. Nous supporterons aussi les projets priorisés par la Corporation des parcs et espaces récréatifs de Val-d’Or dont l’aménagement d’un terrain d’Ultimate frisbee au parc Blouin et d’un nouveau parc dans le secteur Versant de l’Esker. On compte également la réfection du parc du Château-d’Eau à Sullivan de même que la réfection d’une partie de la piste cyclable du Lac des Sœurs.

CONCLUSION

Les quelque 110 M $ investis sur notre territoire en construction et en rénovation en 2018 - une année record - nous confirment que nous devons garder le cap. Ce budget permettra à Val-d’Or de poursuivre sur sa lancée pour une ville attrayante et compétitive.

Dans le contexte du manque de main-d’œuvre qui affecte toute la province, la Municipalité se doit d’être proactive afin de se démarquer par sa qualité de vie, son dynamisme et sa vitalité enviable. Ce budget confirme l’engagement de la Ville de Val-d’Or à contribuer, aux côtés des entrepreneurs, des organismes et des institutions d’enseignement, au développement d’une ville prospère où il fait bon vivre.

J’aimerais remercier mes collègues du conseil municipal et les membres de l’administration pour leur collaboration à l’élaboration du budget et à la réalisation de projets stimulants et structurants pour Val-d’Or. Merci également à l’ensemble des employés municipaux qui, par leur professionnalisme et leur dévouement, assurent des services de qualité aux citoyens.

À toutes et à tous, j’offre mes vœux les plus sincères pour un heureux temps des Fêtes et une excellente année 2019.

Taxes municipales

En savoir plus

Évaluation foncière

En savoir plus